Réingénierie du diplôme d’infirmière puéricultrice

Le 13 juillet dernier, plus de 200 infirmières puéricultrices, infirmiers puériculteurs et étudiants de la spécialité se sont réunis devant le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé pour manifester leur mécontentement : la profession est toujours en attente d’un cadrage interministériel (Ministère des Affaires Sociales et de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche) sur le niveau de grade Master. Cette première action a abouti à un entretien avec les cabinets des Ministères concernés qui ont demandé de patienter concernant les décisions relatives à la formation, dans l’attente de la publication du rapport de l’IGAS/IGAENR1 sur le dispositif LMD des professions paramédicales, annoncée fin juillet 2013.

A ce jour, le rapport n’est toujours pas rendu public et l’évolution de l’exercice de la profession n’est pas à l’ordre du jour !

Comme annoncé le 13 juillet dernier, Sébastien Colson, Président de l’ANPDE, soutenu par l’ensemble du Conseil d’Administration de l’association, et Patricia Faivre, Présidente du CEEPAME (Comité d’Entente des Écoles Préparant Aux Métiers de l’Enfance) lancent un nouvel appel au rassemblement le 27 septembre prochain pour marquer les 30 ans d’un programme de formation obsolète pour les puéricultrices.


» En savoir plus

A l’occasion du Colloque Numérique et Santé + Autonomie, Arnaud Muret de Réunica, Giovanni Ungaro de Legrand et Patrick Malléa du Centre National de Référence Santé + Autonomie ont présenté leur vision du développement de l’esanté et du numérique au service de l’autonomie. Une vision complémentaire alliant prospective de l’acteur de la protection sociale, capacité de production et de diffusion de l’industriel et volonté de décloisonner pour mieux labelliser de la part du Centre national de référence, officiellement mandaté par le Ministre du Redressement productif et la Ministre déléguée aux personnes âgées et à l’autonomie pour mener à bien ce chantier.

» En savoir plus

Paris, le 4 juillet 2013 • Dévoilée à l’occasion du colloque numérique santé & autonomie, la deuxième édition de l’Indice de confiance numérique & santé, le baromètre de la e-santé, révèle une progression certes faible mais réelle. A 2 ans, celui-ci passe de 4,72 / 10 en 2012 à 4,80 en 2013, à 5 ans il évolue de 6,40 / 10 à 6,43 / 10. Pour Sandrine Degos, Directeur Santé & Autonomie du Groupe AEF et Directeur du Cercle des Décideurs Numérique & Santé à l’initiative de ce baromètre : “Un tel résultat, rapporté au contexte économique des 12 derniers mois, montre que la e-santé et le numérique au service de l’autonomie sont désormais bien ancrés en France et que les conditions préalables au déploiement sont désormais en place”.


» En savoir plus

Vieillissement de la population, augmentation des maladies chroniques, volonté des seniors de rester le plus longtemps possible à domicile, volonté politique de réduire les séjours hospitaliers … les arguments en faveur de la e-santé et de la préservation de l’autonomie ne manquent pas. Et ils seront au cœur des débats qui se dérouleront les 4 et 5 juillet prochains lors du colloque Numérique et Santé + Autonomie.


» En savoir plus

Au cœur du 5e arrondissement de Paris, le Musée Curie se situe dans les anciens locaux de l’Institut du radium : entre instruments et mobilier d’époque, la visite du musée est une véritable promenade dans les pas de Marie Curie. Une belle façon de s’immerger dans l’histoire de la physicienne et de l’ensemble de la famille Curie et Joliot-Curie, dont les découvertes scientifiques ont changé l’histoire des sciences du début du 20e siècle.

Afin d’enrichir cette expérience, le Musée Curie propose, chaque mois à ses visiteurs individuels, une visite guidée incluant un accès réservé aux espaces historiques comme l’ancien bureau et le laboratoire de Marie Curie, habituellement restreints d’accès. De plus, c’est l’occasion, pour les visiteurs, d’obtenir des informations plus pointues et éclairées de la part du guide.

» En savoir plus

Pour répondre à cette question, la DGCIS, le CNR Santé et le Groupe AEF, sous l’égide du Ministère du Redressement productif, co-organisent les 4 et 5 juillet prochains le Colloque des Industries Numérique et Santé + Autonomie : 2 jours pour faire avancer les synergies entre ces filières incontournables du paysage industriel français. Une occasion de networking entre start-up, PME-PMI, grandes entreprises (Malakoff Médéric, Sanofi Diabète, Inovelan, MedecinDirect, Bluelinea, Genious Interactive…) et institutionnels (ANTEL, ARS IdF, SNITEM, INRIA, FIEEC, Syntec…) grâce aux espaces d’exposition conjugués à des temps forts d’échanges et d’interactivité pendant les ateliers et stands up et des retours d’expériences pluri-professionnels. Deux jours pour tirer des enseignements et surtout bâtir demain !


» En savoir plus

Le 13 juin 2013, le SICTOM de la zone de Dôle, le SMD des Vosges, le Sybert de la région de Besançon et le Sydom du Jura ont signé un contrat territorial de collecte avec Eco-mobilier, l’organisme dédié à la collecte, au recyclage et à la réutilisation des meubles domestiques et du mobilier de jardin.

Après son agrément le 26 décembre dernier, Éco-mobilier, l’éco-organisme dédié à la collecte, au recyclage et à la réutilisation des meubles domestiques et de la literie domestique et professionnelle, signe les premiers contrats territoriaux de collecte du mobilier. Les collectivités territoriales vont ainsi confier à Éco-mobilier la collecte et le traitement de leurs déchets d’éléments d’ameublement.


» En savoir plus


Pour la période estivale, Bialetti met non seulement l’accent sur des couleurs flashy mais propose également des associations harmonieuses entre moules “Happy Color” et cafetières Fiammetta.


» En savoir plus


Le point de vue des infirmières puéricultrices

L’entrée à l’école maternelle est une étape importante et parfois très attendue de certains parents. Pour d’autres, cela se traduit par une inquiétude, surtout si son enfant n’est pas tout à fait propre au moment de l’admission. Thomas Aubrège, directeur de crèche à Vandroeuvre-lès-Nancy en Meurthe-et-Moselle et membre de l’Association Nationale des Puéricultrices Diplômées et des Etudiants (ANPDE), apporte son éclairage sur la propreté et livre ses conseils pour accompagner l’enfant dans l’acquisition de cette étape.


» En savoir plus

Attendre un enfant est un moment à la fois merveilleux mais qui suscite des questionnements. Les applications mobiles constituent alors un parfait auxiliaire pour appréhender chaque moment avec sérénité.

Paris le 28 mai 2013. Françoise Jagot-Lacoussiere, sage-femme échographiste et diagnostic anténatal à l’hôpital André Mignot de Versailles et évaluatrice bénévole d’applis santé mobile pour dmdpost.com, nous explique quels avantages la santé mobile peut apporter au suivi de grossesse. « De nombreuses applications mobiles destinées aux femmes enceintes et aux jeunes mamans sont sur le marché, optimales, elles constituent souvent un réel avantage » souligne t-elle.

» En savoir plus

Lauma Communication